La thermothérapie : comment ça marche ?

La thermothérapie utilise le chaud ou le froid pour soulager la douleur.

La thermothérapie : comment ça marche ?

Comment le chaud ou le froid soulagent-ils la douleur ? Pour le savoir, il faut d’abord comprendre le fonctionnement de la douleur : en cas d’agression contre l’organisme (choc, coup, lésion, etc.), les nocicepteurs, ou récepteurs de la douleur qui couvrent la peau, sont stimulés à l’endroit de la zone sensible. Ils envoient alors un message nerveux au cerveau via les fibres nociceptives : la sensation de douleur apparaît.

 

 

Le chaud ou le froid, appliqué sur la zone douloureuse, va perturber l’interprétation de ce signal douloureux par le cerveau : en effet, au contact du chaud ou du froid, ce sont les récepteurs sensoriels de la peau, sensibles au toucher, qui sont stimulés et qui envoient un signal au cerveau via les fibres sensorielles du toucher. Ces dernières conduisent plus rapidement le message que les fibres nociceptives et « ferment ainsi la porte »*1 au message de la douleur. D’où le soulagement ressenti.

 

*1 D’où le nom de théorie du « Gate Control », ou dite « du portillon », élaborée en 1965 par Ronald Melzack, psychologue et chercheur, et Patrick David Wall, neuroscientifique.

En plus de soulager la douleur, le chaud et le froid agissent sur la circulation sanguine au niveau de la zone douloureuse. Cependant, ils ont dans ce cas une action opposée sur la circulation sanguine.

Le chaud dilate les vaisseaux sanguins (vasodilatation) et active ainsi la circulation sanguine. Les échanges de nutriments, d’eau et d’oxygène sont alors facilités, permettant aux cellules de se réparer plus rapidement.*2 Parallèlement, le chaud permet aux muscles de se décontracter, ce qui facilite leur réparation et contribue à la sensation de confort.

A l’inverse, le froid entraîne le resserrement des vaisseaux sanguins (vasoconstriction), ce qui diminue l’inflammation et participe à la résorption des hématomes.

La thermothérapie, en utilisant le chaud ou le froid, aura donc des effets attendus différents selon l’origine de la douleur. Chaud ou froid ?

 

*2 Attention toutefois, cet effet devient pathogène si l’élimination par les veines est altérée, c’est pourquoi il est recommandé de demander conseil à un médecin avant d’utiliser la thermothérapie.